Design vêtements et accessoires de mode

© 2019-2020 - Amour Collective

cassandre.lemeilleur@amour-collective.com

+33 (0) 611.848.005

Rechercher

SILVER SHOW

Mis à jour : 24 oct 2019

à Lysa.


Le 26 septembre 2019 à 20H30 a eu lieu le 4éme défilé d'AMOUR COLLECTIVE dans la belle salle de spectacle de l' ARCHIPEL de Granville, en Normandie.

Mais pour comprendre la folie de ce spectacle il nous faudra remonter 6 mois plus tôt.


La ville de Granville nous commande un défilé inter-générationnel qui s'inscrira dans le cadre du Silver Day Normandie, il cloturera la premiere journée,

la journée OFF de cet évenement régional de deux jours.

Le SilverDay, c'est tout ce qui concerne les secteurs professionnels autour de la personne vieillissante.

La mission qui nous est donnée, c'est montrer la vieillesse active. Facile, on adore les cheveux blancs. Pour le moment donc, aucune contrainte pour nous.


D'un côté, le pôle senior de la ville qui va créer un casting assez large, pour réunir finalement 35 hommes et femmes.

De l'autre, la mission locale qui va trouver 9 jeunes interessés par le projet, qui eux, vont s'impliquer à temps complet dans notre Atelier pendant ces 6 mois.

Et bien sur l'AMOUR COLLECTIVE FAMILY qui défilera à leur coté.


Une petite armée est en marche, on peut le faire, on voit grand, un Show, carrément.


Il faut savoir que c'est le plus grand projet que nous ayons eu pour le moment, c'est crescendo depuis 1 an et demi avec cette marque de vêtements, alors ici, on avance tête baissée sans se poser de questions. Le nom SILVER SHOW est voté à l'unanimité.


Pour contextualiser : A cette époque Cassandre coud et gère toute l'image seule, dans la plus petite pièce de son Atelier. Difficile de gérer toutes les missions seule, elle prend donc sur ses heures de sommeil pour y arriver.

Avec l'arrivée de ces jeunes, tout va changer.

Nous réaménageons l'Atelier comme l'interieur d'une maison, car nous allons passer notre vie dans cet endroit dans les mois à venir, il faut que nous nous y sentions comme chez nous, Cassandre le sait.


Le salon, une tissuthèque, salle de coupe, salle des machines, "boutique", réserve, salle de shooting voient très vite le jour.

Nous pouvons commencer.


Au début le plus dur, pour Cassandre c'est d'endosser le costume de "cheffe d'entreprise" et former ces jeunes, les gérer, qu'ils s'habituent à sa forte personnalité, parfois explosive.

Du jour au lendemain des petits yeux la regardent travailler et veulent l'aider pour toutes les tâches qu'elle faisait seule. Puis le temps passe, elle apprend à évoluer, s'ouvrir l'esprit, autant qu'ils apprennent de ce métier.

Tout le monde commence à trouver sa place et son rôle en s'affirmant et en s'attachant les uns aux autres.


Sa soeur, Erika, la rejoint au courant de l'été et tout se mettra en place à ce moment précis.

Pourtant, loin d'être destinée à la couture, Erika décide de participer à ce projet à plein temps, elle apprend vite, et devient très douée.

Sa force tranquille, permet au duo de soeurs d'avancer plus vite mais surtout plus loin.

L'équipe peut se reposer sur elle, Cassandre étant souvent partie pour rencontrer tous les mannequins.

Erika tiendra son rôle de chef d'Atelier et formera les jeunes d'une main de fer dans un gant de velours.


Toutes les tenues ont été confectionnées en 4 mois, un travail titanesque en si peu de temps.

Car évidemment avec le recyclage ça n'est pas si facile, le tissu s'impose à nous et nous devons composer avec ce que nous avons.

Heureusement nous avons plusieurs partenaires qui nous fournirons du tissu tout au long de ce projet.

Madame Blondeau qui nous fournira d'énormes rouleaux de voilage qui nous permettrons de voir plus loin et d'imaginer les deux premiers tableaux pour les danseurs.

Mais également, le Secours Populaire, le CPFA, une Grande maison de Haute Couture, Tri-marrant, Emmaüs et beaucoup de particuliers qui se sont rendu à l'Atelier.


Cassandre rêve du spectacle la nuit, le seul moment de calme possible pour laisser libre cours à son imagination.

Au cours des rencontres avec les seniors, des réunions avec l'équipe de la ville, des Histoires de vies des jeunes, et du défi qu'elle se lançait à elle même,

de surprendre tout le monde, le spectacle s'affine.

Il ne sera composé que de tableaux qui raconteront des histoires différentes, inspirées de faits réels.

Il y aura tellement de mannequins sur scène, nous ferons des lignes de couleurs pour former le tableau de cette nouvelle famille, comme un bouquet final !


Elle n'a jamais fait de spectacle en intérieur, aucun problème, elle apprend vite grâce à l'entourante équipe de l'Archipel, qu'il va falloir calmer ses ardeurs, faire s'envoler une personne de 95 ans, va être difficile...

Elle décide de tout repenser et tout poser sur papier. Terminés les grands gestes pour expliquer l'arrivé de la Fanfare, l'Etoile Cirée. Elle fait une séance d'écriture pour affiner ses transitions, Suzanne Martinet et Justine Alberti lui explique la dure réalité d'une salle de spectacle.


Nous commençons à filmer dans l'intimité de l'Atelier, toutes les étapes : les fous rire, la folie liée à la fatigue, la course effrénée, les stars naissantes et les étoiles qu'elles nous ont mises dans les yeux,

les doutes, les nombreux pleurs de joies de se découvrir pour la première fois dans sa tenue, la réalité du travail et du temps qui nous rattrape.


C'est notre ami photographe et vidéaste, Arnaud Guillaume du collectif GRITZ, qui sera là pour prendre le relais, et entourer toute la journée du défilé, chaque mannequin et toute l'équipe. Il mettra la lumière sur eux, avec sensibilité.

Il montrera, avec force et pudeur, l'Art d'Etre Malheureux (vidéo disponible fin novembre).


Les essayages sont presque terminés. Nous rencontrons Victor Duclos, pilier de ce défilé. Danseur du premier tableau et chorégraphe des deux premiers tableaux.

Il a compris tout de suite l'idée globale du spectacle, par sa belle expérience.

Cassandre pourra alors, poser sa tête sur son épaule jusqu'au jour J.

Il viendra nous décrire à l'Atelier un autre bel aspect de ce projet, le travail de mémoire, de ces trois danseuses séniors qui vont se lier d'amour et d'amitié avec lui.

Il va faire travailler dur Natalie, Marie et Evelyne, les 3 danseuses du grand soir, pour les faire se rappeler..

Mais Victor, va surtout nous mettre des contraintes de temps, en voulant la musique et les costumes assez rapidement, pour pouvoir travailler. Oups, stress.


C'est là qu'intervient notre ami DJ, Masto du collectif GRITZ, que Cassandre va joindre très souvent pour qu'ils s'entendent à distance, sur l'émotion voulue et les musiques choisies qu'ils mixera en live le grand soir.

Il va très vite contacter le danseur Axel Prepont, force de caractère, qui sait exactement ce qu'il veut pour son tableau, une alchimie opère entre nous tous.


C'est l'envie de se dépasser, de montrer un vrai SHOW, qui se veut fort en émotions, improbable mais POSSIBLE, où tout le monde est soudé, où les plus solides doivent porter, tenir la main jusqu'au bout, et tout ira bien.


Pendant les répétitions générales, sur chaque ligne de mannequins, un chef de fil sera désigné, il aura pour mission de porter complètement sa petite famille de couleur sur scène.

Axel a des yeux partout, il est là s'il y a le moindre problème.


2 minutes avant de monter sur scène - plus personne ne se reconnait avec les costumes. Entre fou rire et stress 2000, C'est comme à l'armée en coulisse, on rappelle les lignes, les noms en criant.

Dernières retouches maquillage de Shirin Kurbanova et Leaticia Hardy-Lesenechal ( les maquilleuses de talent ! ), et les guerriers arrivent dans la lumière..


Un public qui nous a tous porté, incroyable public qui n'a vu que les avantages et non les contraintes de ce défilé

Voici tout ce que vous n'avez pas vu:


Le soutien sans faille de karine LAMORT, directrice de Franck Provost pour Cassandre.


L'équipe d'Anne Fréret, fleuriste de renom, avec toujours l'envie de créer et de partager avec AMOUR COLLECTIVE.


Jasmine Bannister, photographe liée à AMOUR COLLECTIVE et quelques mannequins qui ont sublimés nos tenues lors de l'exposition - retraçant notre année - avant le défilé.


La fanfare L'Etoile Cirée, avec sa folie et son professionnalisme, qui a accepté tout de suite ce projet fou d'enflammer la salle de l'Archipel, un jeudi soir...


Gabriel Gires, le kid d'AMOUR COLLECTIVE, jeune rappeur, qui répond toujours présent. Une respiration sourde pour le courage, regard déterminé, il fend la lumière pour briller devant vous.



Maintenant c'est moi, Cassandre,

qui m'adresse à vous.

Vous l'aurez remarqué, je suis plus à l'aise à l'écrit que dans les discours.

Mais je tenais, à vous remercier ici.


Grâce à vous, il ne fait jamais nuit quand j'imagine mon futur, celui d' AMOUR COLLECTIVE, le nôtre.

J'ai les paupières closes et pourtant je rêve en couleur.

Merci d'aimer sans retenu.

Tout cet Amour m'a déstabilisé, mais je crois finalement, apaisé.

merci.




Vous pouvez faire glisser ces quelques photos et attendre sagement fin novembre pour découvrir le film-reportage SILVER SHOW.


Merci à la ville de Granville, la région Normandie, Christophe Lamoureux, Fanny Marchand, Ludovic M' Bongue, Marjolaine Busson, les pôles communication, Marie Blanc - Juhel,

tous nos partenaires : Le pôle sénior, la mission locale, le Secours Populaire, Tri-marrant, Emmaüs, KRYS, La galerie du crabe, L'étoile Cirée, Anne Fréret, Tissus BLONDEAU, Franck PROVOST, GRITZ, CPFA ( Sandrine Lemaréchal), Arnaud Guillaume, Jasmine bannister, Benoit Croisy, Masto, La boite de Pandore, Victor Duclos, Le Leurre, Axel Prepont, Double G. Tous les particuliers qui nous fait de superbes dons.

Erika Lemeilleur, Yannick et Nathalie Lemeilleur, Canelle Goaoc, Jade Goaoc, Aglaé, Soline, Maïlis, Tristan, Myriam, Swany, Léa, Octave, Kylian, Valentin, Lauryne, Julie. Tous les mannequins. Tous les travailleurs de l'ombre, Lydia, Robin Chakiri, Olivier et les régisseurs, Florence Ropars, Marie- Line Fautrel, Antoinette et Guy Cahu, Monique, Nadine, Christine Toutain, Anaïs Laudic, Julie Bourdais, Sybille Chevrier, Juliette Chauvin, Patricia Bedel, Charlotte Ménard, Sylvaine Bert, Justine Alberti , Suzanne Martinet, Chabert et tout ceux que je vais oublier mais qui ont contribué à la réussite de ce Show.


380 vues